Les mensonges de Carrie Bradshaw de Sex and the City

Publié le par Sarah


Je peux le dire je suis une inconditionnelle de la série Sex and the City. Je suis les aventures de Carrie, Samantha, Miranda et Charlotte depuis son apparition en 1999, alors qu'âgée de 11 ans je regardais émerveillée la vie de ces quatre femmes.

Les années sont passées, les multiples rediffusions, le coffret intégral en dvd puis le film, pour qu'au final mon éducation de demoiselle se fasse en partie grâce à cette série. Néanmoins, j'ai rapidement dû comprendre et accepter que la vie de cette bande de copines n'était pas la réalité, n'était pas ma réalité. Et, oui ! Sexe and the City est truffée de mensonges et je tiens à vous les dévoiler!


  • S'acheter des Manolo Blahnik, des Christian Louboutin et des Jimmy Choo est impossible lorsque l'on est pigiste. (ou étudiante !)
  • A l'inverse de Carrie, nous avons toujours une mère dans notre vie qui vient mettre son petit grain de sel (en tout cas, moi oui)
  • Fumer, boire, sortir toute la nuit et avoir une peau nickel est fort, fort compliqué
  • Porter les tenues plus originales de Carrie ou de Samantha à Paris sans avoir l'air ridicule est mission impossible.
  • Rencontrer que des mecs beaux, riches ou drôles et carrément tout à la fois (bon, j'en ai au moins rencontré un)
  • Réussir à rencontrer des mecs si étranges : le micro pénis, le catho qui se douche après l'amour, un mec qui rêve d'un plan à trois, l'obsédé des top-models, l'inconditionnel des films X ou encore l'homme qui parle comme un bébé après l'amour (la liste est longue)...
  • Toutes les filles n'ont pas un copain gay à la Stanford Blatch
  • Faire l'amour en soutient-gorge c'est très moyen (tu m'entends Carrie)
  • Porter des talons de plus de 8 cm toute la journée sans avoir mal aux pieds.
  • Avoir d'aussi nombreuses relations sexuelles que Samantha sans avoir de problèmes d'ordre vaginale (je sais, c'est glamour)
  • Être aussi chic et classe que Charlotte à chaque instant (ou presque)
  • Ne jamais prendre les transports en commun en faveur du Taxi, je ne te raconte pas l'état des finances (tout en étant pigiste les premières saisons)
  • Supporter les frasques de Mr Big pendant 6 saisons par amour (si certaines en sont capables, pas moi)
  • Préféré Mr Big au beau et gentil Aidan, mérite un rendez-vous chez l'ophtalmo ou chez le psy
  • Dédié une pièce au rangement de ses chaussures, vêtements et accessoires (j'en rêve encore)

La liste est loin d'être terminée, alors si tu as envie de la poursuivre, la parole est à toi !


Mais, vous savez, il y a une vérité absolue dans cette série; une vérité qui met ces mensonges au second, voir troisième plan. C'est l'importance de l'amitié qui unit Carrie, Charlotte, Miranda et Samantha pendant six saisons et un film, car sans cette amitié elles n'auraient pas pu faire face à tous ces mensonges.

Bon, je sais bien, il s'agit d'une série fictive, les actrices devaient passer leur temps à se prendre la tête. Pourtant, ma vision de l'amitié est en partie façonnée par cette série et je ne serai rien sans mes deux amies Laura et Audrey qui me supportent depuis des années. Alors, je dédie cet article aux heures que nous avons passé à regarder du Sex and the City, à parler de mecs, de sexe, de fringues, à nous consoler, à nous faire rire, à faire les magasins, à s'aimer.

Certes, nous vivons une vie moins mouvementée que ces quatre New Yorkaises, mais là notre, elle est bien réelle !


Sarah


PS: Pour le plaisir quelques bonnes citations :

Samantha Jones: «Baise-moi mal une fois, honte sur toi. Baise-moi mal deux fois, honte sur moi.» («Fuck me badly once, shame on you. Fuck me badly twice, shame on me.»)

Samantha Jones: «Quand il est question de sexe, on se prend le cul pas la tête!»

Carrie Bradshaw: «Miranda était une immense fan des Yankees. J'étais une immense fan d'être n'importe où, où il est permis de fumer et de boire à deux heures de l'après midi sans que personne vous juge.»

Carrie Bradshaw: «Il est presque impossible de trouver une personne qui vous aimera pour vous. J'ai été assez chanceuse pour en trouver trois.» («It's nearly impossible to find one person who will love you for you. I was lucky enough to find three.»)



 


 

Publié dans Trucs de nana

Commenter cet article

lydie 23/08/2011 00:21



tres tres drole ton blog je viens de le découvrir J'ADORE



Sarah 25/08/2011 15:25



merci !!! Mais c'est temps si je n'ai pas le temps de le faire vivre !



lovecherrycoke 05/12/2009 17:18


«Fuck me badly once, shame on you. Fuck me badly twice, shame on me.»
c'est ma citation préférée. je pense m'être littéralement effondrée de rire en entendant cette phrase de Samantha.
je suis une inconditionnelle de Sex & the City. De toutes les saisons, même si l'on remercie volontiers les stylistes de la série pour avoir fait evoluer les tenues de nos quatre new yorkaises
préférées !

En regardant les saisons 1 et 2 on se dit : My Godness ! heureusement qu'on est plus dans les années 90 !

bisous bisous
CR


Sarah 06/12/2009 18:22


C'est vrai que les deux premières saisons sont très années 90 ! Mais, lorsque l'on regarde le film ou la derniere saison, on peut se rendre compte qu'elle a été capable d'évoluée en même temps que
la société et la gente féminine ! D'ailleurs, dans la film il y a une scène ou les actrices se "moquent" du style années 90, version souvenir dans la banderie de Carrie.


Fée Tuxette 04/08/2009 18:06

Moi accrooooooooooooooooo !!!!Je suis une inconditionnelle des shoes à 500 $ alors que le compte en banque est à zéro LOLMais tu as tout à fais raison, l'important est ailleurs (oui oui fan aussi de X-Files hihihihi)J'ai la saison complète à la maison et je me suis fait plaisir en revisionnant tout les épisodes !!!!

Sarah 04/08/2009 18:10


Je crois que visionner les épisodes de Sex and the City est un plaisir universel, j'ai vue un documentaire sur les japonaises aujourd'hui, et les demoiselles se comparaient à Carrie, Charlorre,
Samantha et Miranda !
Etre fan de X-files est de Sex and the City est tout a fait compatible, moi même j'ai pas mal tremblée devant les aventures de Fox Mulder !


Laura 31/07/2009 16:24

C'est vrai que moi aussi je me suis attachée à cette série.Evidemment ma vie ne ressemble pas, n'a jamais ressemblé et ne ressemblera jamais à celle de ces filles mais j'ai quand même beaucoup appris d'elles... et j'ai surtout bien ri!Certains ne voient que des filles superficielles et faciles mais c'est beaucoup plus profond que ça: ellles ont des rêves, des idéaux qu'elles poursuivent pendant presque toute la série (voir le film pour Carrie et Mr Big!)Comme tu le dis sarah, il y a tout de même pas mal de détails (que tu as très bien énumérés) qui font que cette série n'est pas vraiment réaliste mais je trouve qu'elle reste une belle leçon de vie et d'amitié pour notre génération.Merci pour la dédicace, je vous aime très fort Audrey et toi!

Minoof 29/07/2009 17:58

Il en faut du courage pour regarder Smalville....Somebodyyyy saaaaaveeedd meeeeeeeeeeeeeee!!!!!!!!!!!!!!Non, Superman n'est pas un teen en chemise à carreaux!