Walking Dead ou le meilleur en matière de Zombie !

Publié le par Sarah

 



Le monde tel que nous le connaissions

à disparu

DEFINITIVEMENT


J'aime les zombies, ou plutôt les romans, les films ou les comics qui mettent en scène ces créatures. Les raisons de mon amour ne sont pas leur démarche saccadée, leur peau en décomposition ou leur appétit féroce. Ce sont les réactions des humains face à ce danger perpétuel qui me fascine, comment vont-ils y répondre, réagir. Et en matière de relation à long terme entre humains et zombies, le maître c'est Robert Kirkman, le créateur et scénariste de Walkind Dead, une série de comics books, publiée par Images Comics depuis 2003.


Robert Kirkman nous plonge dans une amérique (du nord) infestée de morts-vivants. Nous ne connaissons ni l'historique, ni les raisons, nous découvrons ce monde en même temps que le personnage principal Rick Grimes qui se réveille seul dans un lit d'hôpital après un long coma (cela vous rappelle quelque chose ?). Après ces premières altercations zombifique Rick décide de partir à la recherche de sa femme et de son fils...Ainsi, nous suivons le quotidien de cet homme et de ses rencontres dans un monde où survivre est la priorité. Je ne préfère pas dévoiler l'histoire, elle est bien trop savoureuse !


Sur le plan artistique, deux dessinateurs mettent en image cet univer. Pour les premiers épisodes il s'agit Tony Moore et Charlie Adlard a pris la relève. C'est un dessin en noir et blanc qui transmet beaucoup d'émotions à travers les visages des personnages. Les dessinateurs savent mettre en valeur les différentes expressions et croyez moi elles sont variées ! Les plans des paysages sont aussi très réussis et permettent de visualiser l'ambiance fin du monde.



Maintenant qu'est ce qui fait de Walking Dead

la crème de la crème en matière de Zombie ?


Déjà, le support permet de créer une histoire sur le long terme et pour traiter ce sujet il n'y a rien de mieux; avec neuf tomes publiés en France les trames et les enjeux sont riches et complexes. A la différence des films, le comics nous donne le temps de découvrir les personnages et de suivre leur évolution et Robert le fait avec une grande intelligence. Pour tout vous dire à la fin du neuvième volume, cela fait un an que les zombies sont les nouveaux maîtres du monde et l'homme qui est sorti du coma dans le premier tome n'est plus le même !


La grande qualité de ce petit chef d’œuvre est sont réalisme. C'est vrai, vous n'allez pas rire et c'est tant mieux. La violence, la folie et la mort sont omniprésentes et c'est comme ça que j'imagine mon quotidien infesté par des défunts qui cherchent à me bouffer. Dans Walking Dead, les ennemis ne sont pas que les infectés;dans une société où il n'y a plus de lois, le plus grand danger c'est l'homme à qui tu viens de serrer la main, entre insctinct de survie et penchants meurtriers, il peut se montrer plus redoutable qu'un troupeau de zombies après trois jours de régime.


Ecoutez mon copain Rick, qui donne un conseil à son fils : « Peu importe combien il y a de personnes au tour de toi...Ou si la zone paraît dégagée. quoi qu'en disent les autres, quoi que tu en penses...Tu n'est pas en sécurité. Une seconde est c'est fini »


Pour terminer, une petite info/rumeur/espoir, il paraît que le cinéaste Franck Darabont travaillerait sur une adaptation télévisuelle. J'espère que cette rumeur va se confirmer car l'addition réalisateur de confiance et série télévisuelle augure un résultat fidèle et prométteur.


Sarah. 



 

 

 

 

 

Commenter cet article

Neault 22/01/2010 16:06


Une excellente série en effet. Le tome #10, qui vient de sortir, est aussi bon que les précédents. A l'occasion de cet "anniversaire", j'ai concocté un petit hommage vidéo que je vous invite à
découvrir sur mon blog. ;o)

En tout cas l'immense succès de ce titre (aux US ou en France) rassure un peu sur la capacité du lectorat à s'attacher aux oeuvres de qualité.


PapyRomero 28/11/2009 23:15


Grand fan des zombies également, j'ajoute que c'est le complément idéal des films récents tels que Dawn/Shauwn of the dead, diary of the dead et les 28... (je sais, c'est des infectés, pas des
zombies).
Un bon complément surtout parce qu'il remplit les cases qui sont survolées par les films; à savoir la temporalité, le cheminement des personnages et leurs interactions.
Et pas obligé d'avoir un doctorat en la matière pour l'apprécier puisque l'auteur s'attarde essentiellement sur ses personnages Humains.
A découvrir pour ceux qui n'y ont jamais jeté un oeil, s'il y a encore mieux je suis preneur, ça m'intéresse!