Une femme nue peut-elle tout vendre ?

Publié le par Sarah

pubassu.jpg

  Photo retouchée par mes soins.

 

 

J’ai rencontré une affiche dans mon RER…Stupeur et tremblement, une femme nue, la bouche ouverte, connotation à la fellation, me regarde droit dans les yeux afin de m’inciter à acheter une assurance.


Pourtant, je n’arrive pas à cerner la relation entre la nudité/la sexualité et le monde sévère et rigoureux de l’assurance. Ou alors, une fois de plus, des connards de mauvais publicitaires prennent encore les hommes pour des bites sur pattes incapables de penser autrement qu’avec  leurs entre-jambes et les femmes pour des objets de valorisation de produits.


C’est certain qu’un mec qui vient d’acquérir une belle et flamboyante voiture va choisir son assurance en fonction de l’ouverture d’une bouche, d’un air coquin et d’une poitrine à moitié caché. Quant à nous les femmes, il faut croire que nous ne conduisons pas, ou alors les publicitaires partent du principe qu’une lesbienne lubrique sans cerveau vie en nous et guide nos achats.


Quand je pense que des régies publicitaires ont refusé d’afficher l’affiche de l’album de Damien Saez en prétextant « un caractère dégradant pour l'image de la femme », tout en sachant très bien que l’intention de Damien Saez à travers cette photo était de dénoncer l’utilisation des femmes à but mercantile, et qu’une telle publicité peut trôner dans les transports en commun.


Saluons la belle bande d’hypocrites ! Je ne sais pas pour vous, mais de mon point de vue cette pub dégrade l’image de la femme, nous transforme en faire valoir et mérite l’interdiction.


Mais c’est peut être ça la réponse à cette pétasse de crise. Mettre une femme nue à l’air coquin sur tous les supports de vente, un vrai booster d’achat. Une paire de seins pour vendre de la laitue, des couches, de l’essence, des laxatifs, des livres ou une boite de tic tac.  


Je souligne que dans l’univers « glamour » de la pub une paire de couilles ce n’est pas vendeur. Un beau brun musclé à l’air polisson ne pourrait pas vendre cette assurance, ou la nouvelle crème fraiche à 0% de calories.


Comme à mon habitude, j’utilise le second degré pour critiquer cette affiche, mais sachez qu’elle m’a profondément énervé et que je nourris un putain de mépris pour tous les publicitaires et cette assurance qui sont derrières cette campagnes.


Je sais bien que je suis une féministe, naïve, idéaliste et que ces quelques mots ne changeront rien, pourtant au fond de mon cœur j’espère que ma fille et ma petite fille n’auront jamais à supporter ce genre de pub.


Sarah.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Coup de pubs

Commenter cet article

audrey 13/07/2010 21:12



travaillant temporairement pour les assurances, rassures toi pas pour ceux de la pub, je te confirme que primo, personne de se balade nue pour vendre quelque chose ( d'accord je suis au
service courrier mais point de tenue d'eve dans la petite cour interieur ou dans les couloirs) et deuxio, elles n'ont pas la bouche ouverte... aaah la publicité subliminale a de beaux jours
devant elle, aussi injuriante et dégradante soit elle....



Hecatessence 04/07/2010 14:10



Tu as très bien arrangé cette pub!


Je partage ton énervement...



Sarah 04/07/2010 20:38



Merci !!! Surtout de partager mon énervement, j'ai l'impression que ce genre de pub est devenue acceptable pour une majorité de femme.



HomoErectus 01/07/2010 13:28



Ex LoveRollerGirl :)


j'ai changé mon pseudo pour répondre, ça dissipe toute ambiguité. De toute façon, les lecteurs réguliers du blog savent très bien que derrière ces pseudos qui changent selon l'article ce sont
toujours les mêmes doigts sur le clavier.


La "Rollergirl", si tu connais la référence au film de P.T. Anderson, tu admettras que ce n'est pas vraiment un acte de militantisme féministe fleur bleue featuring Puka chez les Bisounours.


Je suis d'accord sur un point concernant la remarque sur les affiches: Se servir du corps d'un Homme pour vendre participe exactement de la même logique gerbante, c'est une évidence. La
seule différence est que, pour l'instant, on constate que le phénomène est moins visible.


Alors je ne suis pas un "insurgé", comme tout Homme hétéro honnête le reconnaitra, la vue d'un beau corps de Femme nue ne peut pas me déplaire. Il faut être frustré ou hypocrite pour affirmer le
contraire. D'ailleurs ça fonctionne aussi avec les Femmes.


Pour en revenir à l'aspect "vulgarité", je rappellerais juste que c'est une manière très courante et plutôt drôle (ça c'est subjectif) de traiter d'une véritable vulgarité qui, elle, sans recul,
t'attaque le cerveau et te fait passer l'intimité pour du déballage de bidoche.


Le reste de "l'argumentaire" de la blague n'étant finalement pas autre chose qu'une envie de déverser de la bile sur l'auteur, je conseillerais une chose que je fais souvent:


Quand je n'aime pas un texte, ni son auteur, je commence par ne pas le lire ni le commenter. Ca m'évite de perdre du temps et de l'énergie à y répondre.


Mais bon, j'ai découvert depuis peu que le commentaire perfide, vain et motivé uniquement par l'envie d'être désagréable était un véritable sport sur les blogs et autres réseaux
sociaux. Ca me dépasse un peu, je dois être un trop vieux...


Quoiqu'il en soit, c'est tout ce que j'avais à dire ici. Je n'ajouterai pas de post même s'il y a relance.



La blague 01/07/2010 11:33


J'ai oublié de mentionner à LoveRollerGirl, joli choix de pseudo hormis que ça fasse très "girly", tu restes dans la porn attitude! À mon avis, ce n'est pas UNE insurgée, mais UN insurgé qui se
cache là-dessous!


Sarah 01/07/2010 12:30



Et qui se cache derrière La blague ? C'est l'intérêt des pseudos, garder son indentité secrête dans le but de pouvoir dire tout et n'importe quoi. C'est pour ça que j'ai choisi de signer mes
articles par mon prénom.



La blague 01/07/2010 11:16


Chère LoveRollerGirl emballée dans du papier bonbon tout rose (c'est ce que m'inspire ton pseudo tout mignon), La blague c'est que c'est bien beau cette overdose de féminisme, d'être outrée et
blablabla. Les femmes veulent être sur le même pied d'égalité, alors pour être équitable et être choquée jusqu'au bout, elle doit parler de la même affiche avec un type à poil. C'est aussi
choquant! Le principe est le même : la nudité pour vendre un produit. Voilà la blague! Ca se rapporte tout autant à l'homme objet. Et la vulgarité, très cher petit bonbon insurgé, on lit le blog en
entier et on s'apercevra qu'elle n'est pas seulement dans cet article, mais aussi dans les précédents. Voir ça de la part d'une DEMOISELLE qui a priori s'entretient, féministe, accro au shopping,
un temps soit peu fleur bleue, c'est moche et tout aussi choquant. Après, c'est son blog et l'image qu'elle veut donner : faussement rebelle et révoltée, qui sait aussi utiliser des gros mots pour
montrer à quel point le monde est cruel (j'exagère... un poil).


Sarah 01/07/2010 12:29



Roller Girl, moi je trouve pas ce pseudo mignon, cela me fait penser à un personnage dans Boogie Night : une actrice de porno avec des Roller.


Envoie moi l'affiche avec l'homme et je la publierai avec grand plaisir! Je n'ai pas eu la chance de la voir.


J'adore ton analyse de ma personnalité !!