Réaliser votre cahier de recettes personnalisé, par Laura.

Publié le par Sarah

 

Photo0041.jpg
J'ai demandé à mon amie Laura un petit article explicatif sur sa dernière création un cahier/classeur de recettes personnalisé. C'est idée de cadeau très sympa pour tous les cuisiniers et cuisinières. Ma Laura, tu as la parole !

 

Je l’avoue, j’adore les ateliers créatifs. J’ai essayé de fabriquer des colliers, des boucles d’oreilles, des bracelets et puis, récemment, il y a eu l’anniversaire d’une de mes amies, fan de cuisine. J’ai réfléchi à une idée de cadeau pour elle en rapport avec la cuisine, j’ai vu des centaines de livres de recettes, des dizaines de coffrets avec des petites cocottes ou des minis tajines mais rien ne m’a vraiment attiré. Trop classique. Je ne dis pas que le classique est mauvais, mais je suis une fan des cadeaux personnels : un anneau gravé en elfique pour mon chéri fan du seigneur des anneaux, une reprise de Mistral Gagnant réécrite et interprétée pour ma meilleure amie bloggeuse, un pendentif gravé avec le visage de ma petite sœur et un message pour ma belle-mère, une montre – charm’s pour mon amie Audrey, et j’en passe ! La personnalisation c’est mon truc quoi !

 

 

Cette fois-ci, il me fallait quelque chose de culinaire et j’ai pensé : plutôt que de lui offrir un livre plein de recettes déjà écrites, pourquoi ne pas lui offrir un « book » dans lequel elle pourra ranger et classer ses recettes préférées ? Bien sûr je n’ai pas tout inventé moi-même, je me suis inspirée d’une ligne de « Recipe Book » vendue par la marque Paperchase, non vendue en France mais j’ai aperçu ces book à Londres et je les ai trouvé super ! Fonctionnels et au design vintage, j’avais trouvé mon cadeau !

Je vous invite à suivre avec moi les principales étapes qui m’ont permis de fabriquer ce livre de recettes…

 

  • Tout d’abord, le matériel :

  • Un classeur transparent avec pochette transparente sur le devant pour pouvoir personnaliser la couverture

  • Des intercalaires également sous forme de pochettes transparentes

  • Un bloc de feuilles Clairefontaine avec des lignes (je trouvais les carreaux trop scolaires, mais après chacun ses préférences)

  • Des feuilles noires d’au moins 80g/m²

  • Des pochettes transparentes non granuleuses

  • Des papiers, rubans, perles, motifs en tout genre !

  • Un tube de colle liquide UHU qui colle tout type de matériaux

  • Un ordinateur, connexion internet  et une bonne imprimante!


 

Pour pouvoir fermer le classeur et donner un côté plus intime, plus secret au classeur, j’ai cherché un moyen de lui intégrer un joli ruban dans les tons violets. Pour cela, j’ai pris un petit risque (pour moi-même et pour le classeur) en coupant au cutter à l’arrière du classeur 2 fentes de 2cm x 2mm situées à environ 2cm des bords.

Petit conseil : y aller très doucement !

Une fois les fentes faites, y insérer le ruban, soit en le passant simplement d’une fente à l’autre, soit en y insérant une boucle de ruban avec laquelle on va pouvoir faire le tour de l’angle du classeur comme pour le renforcer . Fixer le tout avec la colle liquide (attention il faut laisser sécher plusieurs heures la colle).


 

La couverture


Là, chacun fait selon ses goûts, c’est le principe de la personnalisation !

Pour ma part j’adore les images rétro de ces femmes des années 50 devant leurs fourneaux et j’en ai trouvée une plutôt sympa sur internet que j’ai choisie comme couverture.

Je l’ai imprimée au centre de la page et j’ai inséré au-dessus un cadre avec au centre le titre du livre : « Livre de Recettes » (rien d’exceptionnel !)

En bas, j’ai inséré le nom de mon amie à qui était destiné le book.


 

Les intercalaires

 


Je ne vais pas détailler toutes les étapes qui m’ont amenées à fabriquer TOUS les intercalaires (j’en ai créé 8…) car finalement chaque intercalaire a été créé sur le même schéma : trouver les bonnes images, les bons motifs pour les accompagner et mixer le tout selon son inspiration du moment.

 

Donc j’ai choisi de vous présenter les intercalaires que je trouve les plus réussies !


Pour l’intercalaire destiné aux entrées, j’ai choisi d’imprimer le titre avec une police marrante, de couleur verte. J’ai ensuite imprimé une image d’une autre femme rétro qui a l’air de chercher ce qu’elle va bien pouvoir faire de tous les ingrédients qu’elle a sur la table. J’ai également imprimé des dessins de légumes en tous genres (vous reconnaîtrez un fenouil, un poivron rouge et un oignon).

 

Pour cette page, j’ai utilisé un papier cadeau Fnac Eveil et Jeux, avec des motifs de couleur vert pomme et rose vif, que j’ai coupé en forme de disque pour contraster avec la forme rectangulaire de la photo. Il ne restait plus qu’à tout coller !


Photo0045


Pour l’intercalaire destiné aux desserts (mon préféré !), j’ai voulu faire quelque chose de plus fourni en couleurs, en délices en tous genres, plus touchant avec cette image d’enfant étalant sa pâte à gâteau. J’ai donc imprimé tout un tas de dessins de fruits, des jolis dessins de cupcake et de macarons, etc…

J’ai collé l’image de l’enfant sur un morceau de papier type parchemin que j’ai placé au centre bas de la page et j’ai mixé mes images de fruits et desserts gourmands sur le reste de la feuille.


Photo0049.jpg
Voilà pour mes intercalaires préférés ! Pour vous les citer quand même, j’ai fabriqué en tout 8 intercalaires : un « avant-propos » dans lequel j’ai écrit un petit mot à l’attention de mon amie et une table de conversion des thermostats du four, des équivalences récipients/poids, de la cuisson du sucre…, les apéritifs, les entrées, les viandes, les poissons, les accompagnements, les desserts et une partie photos dans laquelle j’ai mis 5 feuilles noires dans 5 pochettes transparentes pour qu’elle puisse y coller les photos de ses plus belles réussites culinaires !

 

Tous ces intercalaires sont bien sûr des exemples et vous pouvez décider d’organiser votre classeur d’une toute autre façon avec par exemple une partie « plats exotiques » ou « plats du terroir », selon vos goûts.

La dernière étape consiste à bien laisser sécher les feuilles sur lesquelles vous avez fait votre collage (ça prend un moment) et de rajouter au dos une autre feuille blanche pour cacher les traces du collage. Ajouter des feuilles derrière chaque intercalaire, refermer le classeur et faire un joli nœud avec le ruban !

 

 

Photo0043.jpg


Laura.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Pour le plaisir !

Commenter cet article

manon 25/11/2010 16:09



Bonjour,


Pourrai je abuser de votre bonne idée et vous demander vos images de femmes des années 50 car cela va faire 2 h que je recherche et je ne trouve rien :(


cela me ferai vraimant tres plaisir :)


 


j'espere que vous m'enverrai un email :) merci d'avance


 


:)



Sarah 25/11/2010 19:45



L'album n'est pas de moi, c'est celui d'une amie (c'est elle qui a rédigé l'article) et je n'ai pas ces photos. Désolée..