Les Inrocks publie le classement des 100 meilleurs films de la décennie : je vais me pendre.

Publié le par Sarah

8.jpg

Aujourd’hui, le magazine Les Inrocks publie sur son site la liste des 100 meilleurs films de la décennie. Ne partageant absolument pas les mêmes goûts que les journalistes ciné du magazine, vous pouvez imaginer comment cette liste m’a fait bondir ; dans la réalité j’ai seulement rigolé par dépit.  Non pas que je m’attendais à quelque chose de vraiment différent, mais je suis quand même restée scotchée par certaines décisions. A l’inverse je vais saluer le bon goût.

Sans grande surprise, ils ont décidé de placer un film de Gus Van Sant en première place avec Elephant. Ma première réaction à tendance primaire est : « font chier c’est pseudo intellos du cinoche ». C’est vraiment un choix de rédaction pour montrer sa supériorité intellectuelle face à la plèbe. Pour moi, il est inimaginable de placer cette œuvre en premier ; s’il y a un seul film à sauver d’un ouragan de Roland Emmerich ça va être celui là. Je vous le dis, les rescapés ils vont se faire chier. Je ne fais pas ma langue de pute gratuitement, je suis allée le voir au ciné ce film et je ne peux pas dire qu’il est nul, irregardable ou sans talent, mais niveau entertainment nous repasserons. Ce genre de film, réalisé pour une élite qui ne se préoccupe pas du pauvre peuple ignorant, je ne cautionne pas, ce n’est pas mon truc. Et pour cette raison, je ne pourrai pas le placer en tête du classement. A l’inverse, je ne mettrai pas Bienvenue chez les Ch’tis… Le second film est tout à fait dans le même genre, Mulholland drive de Lynch. Le film que tu peux regarder une dizaine de fois sans jamais le comprendre. Je trouve que positionner ces deux films dans le podium est d’un snobisme (bande d’imbéciles, incapables de comprendre un film).

4ième position : Toujours un Gus Van Sant.

7ième position : A History of Violence de David Cronenberg, un très bon film, mais je ne valide pas cette place.

11ième position : Inglorious Basterds, foutage de gueule, le plus mauvais Tarantino (il s’agit que de mon opinion universelle). L’un des Kill Bill, aurait mérité cette place.

16ième position : Deux en un des frères Farrelly…pour moi ce film craint du boudin.

19ième position : Boulevard de la mort, seulement si tu gardes la seconde partie du film. Ou est Kill Bill ?

Je valide les numéros 26 et 27, Zodiac de Fincher et The Host de Bong Joo-Ho.

35ième position : Black Book de Paul Verhoeven, sévère !

41ième position : Cloverfield de Matt Rieves, NON, NON et NON ! L’un des pires films de cette décennie.

Je valide le classement pour la 45ième  et la 46ième positions : Les promesses de l’ombre de Cronenberg et Virgin Suicide de Sofia Coppola.

50ième position : Spider man 2 de Sam Raimi, nous pouvons facilement le remonter de 20 places.

62e position : Le Village de M.Night Shyamalan, ont-ils regardé ce film jusqu’à la fin ? Choisir le sixième sens à la place.

66ième : Miami Vice de Michael Mann, OU PAS !

69ième position : Princesse Mononoké de Hayao Miyazaki, il peut remplacer l’un des nombreux Gus Van Sant qui trônent dans les trente premières positions.

73ième position : 40 ans toujours puceau, Judd Apatow, je ne suis pas capable de comprendre.

76ième position : Speed Racer des frères Wachowski, l’un des plus grands bides du cinéma de ces dernières années. Entre Speed Racer et Matrix Révolution, le choix semble simple pourtant.

De la 90ième place à la 98ième des films que personne n’a vu (ou presque).

99ième place : Donnie Darko de Richard Kelly, j’aime !

100ième place : Les Démineurs de Kathryn Bigelow, je dois le voir.

 

Les autres positions sont occupées en grande partie par des films d’intellos branchés qui roulent en vélibs, habitent des appartements au cœur de Paris, mangent du soja ou des sushis à tous les repas et lisent les Inrocks. Je suis qu’une sale peste, car il y a peut- être de très bons films, je mange du sushi et rêve d’habiter à Paris. Donc, je ne me suis pas permis de critiquer un film que je n’ai pas vu. Rajouter à cette liste deux Spielberg,  de nombreux Christophe Honoré, un Woody Allen, beaucoup de Desplechin, les frères Dardenne, du Téchiné qui fait bien, du Francis Ford Coppola et beaucoup, beaucoup de Gus Van Sant (ils doivent investir dans ses films ou coucher avec). Et à ce moment, j’ai envie de hurler, mais ou sont Martin Scorcese, Clint Eastwood, Tim Burton, Perdo Almodovar, Pixar, Del Toro,  Amenabar, Cameron ou Danny Boyle qui ont tous sorti des grosses bombes ces dix dernières années. Et pour les réalisateurs français Jean-François Richet pour Mesrine, Oliver Dahan pour La Môme, Kaplish, Guillaume Canet et Jean-Pierre Jeunet pour Amélie Poulain.

Plus que ce classement, c’est cette conception du cinéma que je n’aime pas.  Un cinéma fermé s'adressant à une minorité qui a la prétention de se prendre pour l’élite. Et après, ils rajoutent deux, trois films grands publics comme caution "nous sommes pas que des bobos". Je suis pour un ciné plus ouvert, qui ne nous massacre pas le cerveau, intelligent, de qualité, distrayant, inventif et passionné.

Je trouve ce classement prétentieux, fermé, trop de Gus Van Sant, anti-fun au possible et tellement Inrocks. Alors, je vais rester avec mon Mad movies, mes films populaires et prendre mon pied !

PS : Si je suis courageuse, si j’ai le temps, je vais plancher sur ma liste des 100 meilleurs films de la décennie (sans Gus Van Sant).

PS2 : Mon opinion n’est pas universelle et tout le monde a le droit d’aimer Gus Van Sant, de lire Les Inrocks et de détester  Cameron.

Sarah.



18680999_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20061011_014916.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rorigue 25/06/2010 02:16



c'est fou comme ton argumentation est plate. j'aime, je n'aime pas, point final.


mais je doi t'avouer que le discour du " ne s'adresse qu'a une pseudo elite snobinarde du  grand ecran" voulant fair croire que c'est ce cinema qui est fermer, me fait toujour sourire. les
vrais artiste, ceu qui montrent autre chose, tu sais, ceu qui sont ouvert, tellement ouvert que sa te fait mal au crane. tem pi pour toi. il faudra bien que tu te rendent conte un jour. que tu te
rende que sont les gens qui crache sur la "pseudo elite" qui resteront fermer, et pire , parce qu'ils ont l'energie de la mediocriter, enfermeront. bonsoir


 


ps: et je t'en suplie, si tu veu repondre, ne saute pas sur mes fautes d'orthographe. t'a une chanse d'argumenter cette foi ci



Sarah 25/06/2010 10:19



Prend le temps de lire mon blog et tu découvrera que je consacre un article entier en réponse à ce classement.


Au sujet de ton orthographe, je suis mal placée pour critiquer !



TexasRanger 14/03/2010 21:18


Il va falloir t'y faire:

Un plan fixe dans une cuisine avec un couple qui se disloque en silence, sans dialogues (ou si peu ça fait plus vrai), sans bande-son et au passage sans aucune ambition formelle (ben ouais pourquoi
faire au cinéma?), c'est hautement plus respectable que le labyrinthe de Pan.

C'est vrai quoi, une métaphore sur le monde de l'enfance avec en toile de fond l'Espagne période Franco, avec de très belles et irréelles lumières, une caméra qui bouge
(hérétique!), le tout raconté sous forme de conte fantastique, faut pas déconner quand même!!!
Si on part comme ça, bientôt des films avec des singes géants, des moines avec des épées de lumière dans l'espace ou un extraterrestre qui fait repousser les plantes et joue à "la dictée
magique"?????

Naaaan, le cinéma, le vrai, "l'art", c'est fait par des gens sérieux pour un public élitiste dont la plupart capte que dalle aux films. Et c'est pas grave si c'est chiant, l'important c'est que tu
comprennes bien que dans cette cuisine se noue un moment de drame psychologique intense et bouleversant.

Tout au plus, quand la pression du public se fait trop forte, tu incorpores dans ta liste un réalisateur dit de "genre" (au hasard Carpenter ou Tarantino) ou un réalisateur coréen parce que
c'est frais, et  que ça montre que tu maitrises le cinéma asiatique et pas que Wong Kar Waï à Cannes au mois de Mai.

Les Inrocks ont le droit de faire leur liste, d'avoir leurs goûts. Mais je ne suis pas certain que le public retiendra davantage "la fille du RER" que "la liste de Schindler".
Dernier détail: En France, l'Entertainment, en dehors des grosses comédies putassières qui te prennent pour un con, c'est le mal!!

Ont-ils une liste des 100 meilleurs albums de Rock de tous les temps qu'on rigole encore???