La difficile question de l'achat d'une robe.

Publié le par Sarah

robe-princesse1.jpg

 

Le premier week-end de décembre, je vais aduler mon grand frère à la soirée de gala de son école. Monsieur a décroché son diplôme d’ingénieur et il mérite au moins une prosternation de la part de toute la famille. A vrai dire, je retiens surtout le mot : soirée, qui le synonyme d’achat d’une nouvelle robe.


Je ne vais pas y aller cul nu chez les ingénieurs…Même si imaginer la scène me donne envie de pouffer de rire.  Et choisir une tenue qui dort dans ma penderie c’est manquer de respect à mon grand frère, il mérite mieux quand même.  Pour sa réussite, sa gloire, je peux lui faire honneur en dépensant quelques euros.  Enfin, je veux dire laisser ma grand-mère m’offrir une robe. Je ne suis qu’une pauvre étudiante qui meurt de faim…Vous avez versé votre petite larme j’espère.


Commence, alors, une aventure passionnante, exaltante, stimulante : choisir ma robe. C’est quoi ce petit sourire et ce regard de travers ? Peut-être que vous doutez de l’effervescence de cet achat ou alors vous pensez que ma vie doit frôler le degré zéro de l’ennuie.  Je réfute ! Ma vie ne ressemble pas à un grand huit, mais j’ai mon lot de sensations fortes et puis merde, j’ai le droit de me faire une montagne de pas grand-chose.


Ce n’est pas si simple, de sélectionner une tenue surtout lorsque vos fesses ne rentrent pas dans le 44. Vous n’avez pas des milliards d’options, surtout lorsque vous êtes exigeantes (chiante) comme mémère, alors, la tâche se montre ardue et vous vous retrouver deux semaines avant le « grand » événement sans débit de carte bleue.


Puis, un soir, en rentrant des cours, alors que vous deviez réviser votre cours dans la perspective des partiels de lundi, vous vous réveilliez et prenez la décision qu’il est temps de décider. Vous avez déjà enquêté sur différents bouts de tissus qui enjoliveraient à merveille (espérons le) votre sublime corps de déesse.


 Toutefois, un doute insignifiant s’est niché au fond de votre petite tête de demoiselle. Et vous arrivez à la conclusion superficielle que c’est trop dure de choisir une satanée robe….Que vous les voulez toutes !!! Et qu’au final épouser un milliardaire reste la meilleure solution, qu’il n’y aura plus jamais l’épreuve de la sélection. D’ailleurs, vous embaucherez un super designer rien que pour vos fesses que vous aurez faites  liposucer par le plus grand chirurgien d’Hollywood qui a déjà retouché tous les nez/mentons/ventres/lèvres/vagins de toutes les célébrités de la terre et bien plus encore. La vie sera sublime, fabuleuse, géniale, pleine de coke et de prostitués…Ce n’est pas cela le bonheur ?


Avez-vous remarqué comment j’essaie en vain de détourner le sujet et ma décision vestimentaire. J’ai déjà limité mes possibilités en décrétant que je n’avais pas le temps de faire les boutiques et que ma robe viendra à moi d’elle-même par les voies postales. Je suis tellement courageuse, que je prends le risque de ne pas essayer ma toilette (je ne parle pas de là où tu poses tes fesses ; il y a un L de plus). Elle est folle dans sa tête, elle est folle. J’aurais vraiment l’air maligne si je ne parviens pas à fermer la fermeture ou si je ressemble à un boudin dedans. En même temps, sur les sites anglais les modèles sont bien plus séduisants que dans les boutiques françaises. Ce n’était pas comme si j’avais un grand choix de magasins qui m’offrent autre chose qu’un petit 44.  Ils font chier ces gros, franchement.


Que voulez-vous je refuse de m’habiller comme un sac, même si je suis grosse. Je vais même vous avouer un truc un peu salace : j’adore la mode, réfléchir à la composition d’une tenue, m’enthousiasmer devant mes deux penderies et je peux même me trouver jolie.


Tout cela pour vous dire, que choisir une robe c’est un peu mon dilemme. Il ne suffit pas de se fixer sur choix, il faut aussi penser aux chaussures, au sac, aux bijoux, à la coiffure, au maquillage et au style de la tenue. Toutes les femmes devraient recevoir un diplôme pour cette prise de tête. Un peu comme un film a gros budget de science-fiction, vous visualisez les différentes combinaisons possibles, le mariage des couleurs, des tissus et même au  soutien-gorge qui correspond. Une vraie gymnastique cérébrale.


Tellement de blabla, pour finalement vous montrer la photo de la robe qui remporte (pour l’instant) l’adhésion de mon petit cœur et vous demandez votre avis.  En même temps, si vous me dites que vous là trouvez super moche, je ne suis pas certaine de retenir votre critique. Mais, si vous avez des conseils pour les accessoires je suis preneuse.

 

image4xxl.jpg


Je me laisse jusqu’à demain pour la commander…Peux être que d’ici là je vais le rencontrer ce milliardaire. En même temps dépendre d’un pénis sur pattes ce n’est pas très folichon. Je dois trouver une super invention cette nuit alors : Je vais révolutionner le monde pour une petite robe noire.


Sarah.


PS : Je peux 15 minutes le matin pour choisir une tenue ; je vous laisse imaginer mon état.

Publié dans Je raconte ma vie.com

Commenter cet article

Rose réglisse 30/11/2010 20:20



C'est beaucoup trop tard pour te répondre mais elle st super jolie ta robe voilà !



Sarah 01/12/2010 14:22



Je l'ai reçu en début de semaine et elle est toujours aussi jolie in the real life !



alexandra 19/11/2010 22:42



Sarah ! Je valide la robe : elle est sublime ! Alors you go girl !!



Sarah 19/11/2010 22:53



J'ai passé la commande hier soir ! Livraison le 26 !



Prunette 18/11/2010 08:54



Je trouve la robe très jolie et suis persuaédée qu'elle t'ira comme un gant et même mieux que ça !! Pour ma part j'acceessoiriserais avec autre chose que du noir, beaucoup trop sobre et sérieux à
mon goût excentrique... Du rouge? Du doré?



Sarah 18/11/2010 13:40



Je pense à une paire de chaussres rouges et une fleur rouge dans mes cheveux...En rouge et noir !!



Audrey 17/11/2010 22:22



Elle t'ira très bien ! en accessoires des bracelets je pense dans le meme style que celui qu'elle porte. je ne pense pas qu'un collier soit nécessaire ou alors il faudrait qu'il soit court.



Mademoiselle Coquelicot 17/11/2010 21:41



Humm difficile en effet ^^ Euh moi aussi je suis grosse. La valise ça va pas le faire, je risque de ne pas rentrer dedans :P



Sarah 17/11/2010 21:42



Ou alors, j'explique à ma grand mère que j'ai des frais beauté et qu'elle doit payer le train l'hotel et la nourriture à ma maquilleuse. Je peux essayer.