Je déteste les Parisiennes branchées…

Publié le par Sarah

 

paris2

 

Je déteste les Parisiennes, celles qui portent des jeans slim taille 36 ou 38 (lorsqu’elles sont rondes) de chez Zadig et son copain Voltaire, celles qui portent des talons de plus de 7 cm sans douleur ou chute, celles qui ont un super travail d’artistes, de journalistes ou de décoratrices, celles qui ont le mignon, le riche et l’intelligent fiancé et celles qui riment avec grâce, douceur et bon gout.


Je l’imagine blogeuse mode, 27 ans,  brune et toujours heureuse. Une créature a qui tout réussi, qui n’a jamais ressenti la honte ou l’humiliation et qui aime te regarder de haut. Elle connait toutes les bonnes personnes, invitée dans les soirées les plus prisées, l’amie des marques et collectionneuse sans limite budgétaire de sacs, chaussures et robes qu’elle range avec soin dans son immense penderie.


Lorsqu’elle marche dans la rue perchée sur 15 cm de Louboutin, avec une mini-jupe en cuir et une petite veste de chez Sandro, elle ne ressemble même pas à une pute (alors que sur toutes les autres nanas c'est fashion peripate de Boulogne) et avance fièrement sans se soucier des embûches que la vie urbaine sème pour nous autres, filles banales. Par mauvais temps, la pluie ne la touche pas, la plèbe n’ose la bousculer, elle ne connait pas la douleur d’un sac trop lourd, d’un collant qui gratte ou d’un soutien-gorge qui griffe. En même temps elle ne marche que sur de courtes distances et prend le taxi dès qu’il y a plus de 50 mètres de distance. Les termes métro, soldes et glucide sont les insultes ultimes.


Et moi, pauvre boulette, je suis sa victime préférée, celle qui lui donne le sourire. Malchanceuse et maladroite, je vais avec générosité me vautrer devant elle, tâcher mon chemisier blanc ou casser mon talon (de 4cm). Avec un rictus et un regard de biais, elle va me faire comprendre quelle grosse merde je suis ; son antithèse, miroir de son triomphe. Elle a le don incroyable de dévoiler avec violence mon manque de confiance, mes faiblesses et ma gaucherie.


Je la veux méchante cette parisienne, calculatrice, vénale et sans cœur. Tellement plus simple de l’imaginer comme un monstre, tout simplement parce que je ne lui ressemblerai jamais. Au fond, je jalouse la parisienne. Alors, pour réfréner ce sentiment inavouable je la déshumanise et la caricature. Car si en plus d’être parisienne, elle est gentille, généreuse et intelligente, je vais hurler à l’injustice et vraiment commencer à la détester cette parisienne.

Sarah.

Commenter cet article

anna 15/10/2011 12:26



tu devrais venir faire un tour à paris car à mon avis tu as une vision bien stereostipés et irrealistes des filles qui y habitent tu crois que toutes les parisiennes sont riches et s'habillent en
marques et prennent le taxi à 60 euro la course !! je ne sais pas dfans quel monde tu vis mais arrettes de regarder gossip girl par contre! la plupart des parisiennes sont etudiantes smicards ou
de classes moyennes depensent la moitié de son salaire pour se loger dans 30M2 avec 1 mari et 2 gamins et elles font s'habiller chez h et m! donc sort de ta planète et paris se n'est pas le 16
eme! sinon pour les blogeuses beaucoup sont plutot sympas et elles sont loin de s'habiller avec des vetements de luxes en tout cas pas celles que je regarde  quant ou jean slim si tu ne fais
pas un 38 tu ne peu pas rentre dedant car c'est assez serre donc tu vois une fille avec un slim 38 c est que c est ça taille



kanori 15/05/2010 19:46



Boujour tout le monde, je viens de lire ton acticle ,sache que nous ne sommes pas toutes pareils.Certes il y en a des très prétentieuses,surtout parmis les bloggeuses,genre on écrit sur leur blog
en leur posant une petite question ,pas une réponse rien du tout ,la on se dit qu'elles nous prennent vraiment de haut.Mais en tant que parisienne ,je ne me m'indentifie pas trop a ce portrait
,oui d'accord je porte des talons super haut toute la journée sans souffrir , je ne prends pas le taxi ( le taxi c'est quand même un sacré budget).Et nous sommes adorable ,pas forcement
hautaines,mes amies ne sont pas toutes des modasses et heureusement,il y a des exceptions partout^^.Bonne continuation pour ton blog bises



Sarah 16/05/2010 14:38



Je me doute que toutes les parisiennes ne sont pas des monstres de superficialité au physique parfait, qui me scrutent de haut et me font maudire mère nature ! J'ai même rencontré lors de
plusieurs occasions des parisiennes très sympathiques sur talons hauts. Cet article est à haute teneur en ironie, une caricature, après qu'une blondasse m'ait regardé de travers alors que j'ai
légèrement perdu l'équilibre sur mes talons.



David 28/04/2010 10:38



j'ai adoré comment cet article est écrit...


et j'imagine qu'il doit y en avoir des sympas, enfin là ou je suis (7ème arrondissement), c'est plutôt la parisienne hautaine qui se nourrit exclusivement de tisane de queues de cerise ;)



Sarah 28/04/2010 11:25



Merci !! J'espère qu'il y en a des sympas...De quoi justifier l'injustice féminin !



Prunette 02/04/2010 09:05



Sudiste à Paris depuis quelques années, je visualise très bien ce genre de filles. Tu as oublié de dire qu'elles pouvaient être aussi prétentieuses !
J'en connais 2 que je fréquente par la force des choses (amies d'amies), et oh ironie du sort les fiancés de ces 2 parisiennes n'ont de cesse de me faire des avances, à moi la petite provinciale
avec 10 kg en trop et un look un peu excentrique. Comme quoi ça sert à rien d'avoir une taille mannequin avec le sac qui va avec si t'es pas foutue de garder un mec.



Sarah 02/04/2010 10:14



Tu me remontes le moral ! Puis la province à son charme et c'est pas un secret beaucoup d'homme les petites formes qui glissent dans le creux de la main. Un chose à dire : Vive les excentrique
avec 10 kg en plus !



Lullabulle 01/04/2010 15:59



Non mais le pire, c'est que c'est vrai, la fille que tu décris, elle est souvent adorable, très gentille et avenante ... sauf si elle te prend de haut, là, tu peux être sûre que c'est une
connasse parisienne!



Sarah 01/04/2010 17:54



J'imagine qu'il doit y en avoir des sympas ! D'ailleurs, je vais sur des blogs tenus par des Parisiennes et elles semblent surper drôles et avenantes ! Heureusement que la caractéristique
Parisienne ne donne pas sistématiquement le titre de Biatch ! Pour préciser, la biatch n'a pas d'origine, de religion et de couleur de peau !