Et si la valeur d’une femme se trouvait dans le regard des hommes ?

Publié le par Sarah

dina-goldstein-fallen-princesses-project-children.jpg

 

Le dessein des femmes est-il de se caser avec un homme ? Est-ce le but de nos vies ? J’en ai l’impression à regarder les femmes proches ou moins proches qui m’entourent. Comme si le bonheur ultime, l’idéale serait d’être en couple et de le rester le plus longtemps possible.


Vous allez me dire que je ne suis qu’une hypocrite, en couple depuis un petit moment, et pourtant je suis convaincue que mon épanouissement personnel, mon bonheur ne peut provenir totalement d’un homme, aussi charmant, gentil et intelligent soit-il. Trouver une équilibre amoureux avec une autre personne, peu importe son sexe, c’est une grande source d’allégresse et parfois d’orgasmes, je ne vais pas vous mentir, mais il n’y a pas que des feux d’artifices, des cœurs qui volent et de la musique romantique d’ascenseur. Alors, j’ai, nous, avons intérêt à bouger nos petites ou grosses fesses afin d’avancer par nous même et pour nous même.


 Et, pourtant, il suffit d’observer la vie d’un simple bureau pour comprendre à quel point les femmes, souvent jeunes, sont en recherche presque perpétuel du regard masculin. Elle minaude à gauche, à droite, afin d’être le centre de l’attention, tout en se méfiant de la copine, de la collègue ou de l’inconnue qui passe ; on ne sait jamais elle pourrait voler son trône. A coup d’œil aguicheur, de sourire au coin et de « tu viens prendre un café », elles existent, elles se sentent femme. 


sexual_harassment8.jpg

A ce moment, j’ai envie de hurler « Vive le féminisme, la révolution féminine » ! De la poudre aux yeux, de la poudre aux yeux, je vous le dis. Certes, nous pouvons sortir de nos cuisines, aller à l’université, travailler et même pour les plus ambitieuses arriver aux sphères du pouvoir. Mais, au fond qui tient les rênes de la politique, des médias, des grandes entreprises et même de la mode ? Et en plus, il faut que l’on existe, que l’on soit féminine pour eux. Ils sont notre quête ultime : trouver celui qui acceptera de vous épouser et de vous faire des enfants.


Alors, nous devenons des barbies à coup « je le vaux bien », de régime à base d’air et de salle de fitness pour transpirer ! En même temps, sur le marché de la demoiselle, il y a de la concurrence : la mince, celle à la grosse poitrine, la mignonne, la gentille, la rigolote ; chacune trouve son créneau et au combat !


Morgan-de-Toi.jpg

J’exagère, sûrement un brin. Mais j’en ai entendu des demoiselles qui se lamentaient d’êtres célibataires, vierges, moches, grosses, pas assez bien pour lui ou pour l’autre ! Il est grand temps que la femme arrête de s’estimer à travers le regard des hommes.


D’ailleurs, ce constat ne se limite pas qu’aux célibataires. Même celles qui ont trouvé l’aaaammmoooourrr, vivent souvent à travers les yeux du chéri et n’osent faire un pas de travers sous peur d’être abandonnée. Parfois, j’ai l’impression que les sentiments amoureux, la dépendance du couple, rendent les femmes dociles, voire soumises. Il existe même des cas pathologiques, même si elles ont gagné la grande finale du je ne suis plus célibataire, elles continuent à chercher les autres hommes afin de toujours se « sentir femme », se « sentir belle », savoir si elles peuvent plaire. C’est sans fin.


Et pourtant, qu’ont-ils de plus que nous ? A part une paire de couilles, Ils ne sont pas plus intelligents ou beaux. Et aujourd’hui, ils n’ont même plus monopole de la sécurité financière. Et je suis certaine que beaucoup d’entre eux n’en mènent pas large devant une femme qui a confiance en elle et qui ne bave pas devant eux.


Croient-elles vraiment qu’un homme, juste par sa présence, son argent et son majestueux pénis peuvent la combler et la rendre heureuse ? L’inverse est similaire, une femme aussi magnifique soit-elle ne peut rendre un homme complètement épanouie à long terme. J’ai la naïveté de croire que l’être humain à besoin de plus.


Jouer ce rôle, c’est donner encore plus de pouvoir qu’ils ont à ces messieurs ! C’est refuser d’êtres jugés comme leurs égales ! J’espère sincèrement, qu’il s’agit d’une question d’âge, de manque de confiance et qu’avec le temps les femmes apprennent à s’aimer et à s’accepter pour ce qu’elles sont.


Ou alors, la peur de l’étiquette « CELIBATAIRE » fait de nous des jouets à la disposition de ces messieurs. Je ne vais pas les fouetter gratuitement, car il y a toujours une maman ou une mamie pour demander tous les dimanches ou presque « alors tu as quelqu’un dans ta vie », comme si l’idée de vivre seule était insupportable pour une femme. Et souvent elle nous achève par un « Tu n’es plus si jeune » ou « Fais attention, le temps passe si vite ».


Et c’est bien ça le problème, la femme est un produit périssable en occident. J’ai l’impression que passé trente cinq ans, la date de péremption est dépassée. Alors, Simone elle a intérêt à se manier le cul pour le trouver son prince charmant. Surtout que derrière, il y a les plus jeunes, les plus fraîches qui arrivent, sans cellulites, rides et vergetures. Cela donne l’impression que l’amour ressemble à un marché économique de l’offre et de la demande où l’homme régule à son bon plaisir.


Pour l’accompagner dans sa tâche de commissaire priseur dans l’enchère des relations amoureuses ou juste du sexe amical, il peut compter sur les médias. Toutes les demoiselles sont biberonnées à coup de Disney, toutes princesse doit trouver son prince pour parvenir au bonheur et la petite Léa sur sa DS, elle peut déjà s’entrainer pour être maman.



maj0995 zoom

 

Puis, très vite la petite Léa, elle va apprendre qu’il y a des standards physiques pour espérer un jour devenir cette princesse heureuse avec son prince. Et dès le collège, elle va intégrer que la fille populaire, c’est la jolie petite blonde que tous les garçons regardent, voir plus pour les plus téméraires dans la cours.


Même ma copine Carrie (de Sexe and the city) fait partie de ces femmes. Elle a un super travail, des amies fidèles, un dressing incroyable et pourtant son objectif est de trouver l’amour, de se faire aimer par ce connard de mister Big, qui la maltraite pendant six saisons et un film avant de lui passer la bague au doigt. Je crois que c’est pour ça que j’ai toujours préféré Samantha, elle n’a pas besoin du regard du sexe opposé pour savoir qu’elle est belle et désirable !


C’est simple, je m’y refuse ! Je ne veux pas être jaugée, calibrée et classée par la gent masculine. Je ne ferai pas ma petite biche à coup de longs cils pour me sentir importante et belle à travers les yeux de mon collègue, de mon patron ou de mon voisin. Ils peuvent penser que je suis grosse, moche, belle, mignonne, informe, sans odeur ou saveur, vouloir me baiser, me caresser ou me cacher, je m’en cogne, m’en contre fou. Je suis moi, avec mon histoire, mes vergetures, mes kilos en trop, mes yeux bleus et mes cheveux bouclés. Au fond, je peux ressembler à n’importe quoi, ce qui à  réellement de la valeur à mes yeux c’est ce que je fais de ma vie, mes choix et ce que je réalise.


 


Sarah.


Crédit photo 1 : Dina Goldstein

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

David 03/06/2010 11:51



Hello!


On sent la ferveur dans la plume, cela dit si la dictature de l'apparence touchait principalement les femmes, pourquoi beaucoup de mecs passeraient du temps à faire du sport, à se muscler, etc
?...


Je veux pas non plus être jaugé, calibré, classé par la gente féminine, mais c'est pourtant bien ce qui se passe, le cliché du maigrichon chauve plein de sous avec une fille canon, reste un
cliché j'ai l'impression...



Sarah 03/06/2010 12:04



C'est une évidence la dictature de l'apparence commence à toucher de plein fouet les hommes ! Il suffit de voir les publicités récentes sur les crèmes qui font maigrir la nuit pour les hommes,
alors qu'il a déjà des abdos de malade, et les crèmes anit-ride/poches pour vos petits yeux.


J'ai envie de dire, bienvenue dans notre monde ! Heureusement pour vous une grande partie n'aiment pas la perfection physique ! Une petite bouée autour du ventre c'est mimi.



Fofifonfec 02/06/2010 23:45



:D Thanks! A bientôt!


 


(PS aujourd'hui j'ai pas mis de talons. C'est bon, je progresse?  PAr contre moi je minaude pas, euh! ;) )



Sarah 02/06/2010 23:49



Une femme peut porter des talons, une minie-jupe, un putain de décolleté, ce qui est important à mon avis, c'est qu'elle le fasse pour elle, pour son plaisir de se sentir belle et pas dans l'idée
d'attirer tous les regards !


Je vais créer une ligue contre le minaudage !



Hecatessence 02/06/2010 19:38



Un peu de bon sens sur la blogo!


J'ai toujours été sidérée par les propos de certaines amies post lycée qui me disaient qu'elles "voulaient" se marier et avoir des enfants. Pas tout de suite, mais c'était prévu.


Mais euh donc elles doivent rechercher un mec quoi.


Je trouve ça d'un con...


Alors oui je suis également en couple depuis près de 2 ans, c'est malin, mais c'est pas non plus lui qui me permet de m'épanouir entièrement!


En tout cas il vaut mieux être seule que mal accompagnée, décidément c'est si vrai!



Sarah 02/06/2010 23:43



Le rêve du prince et de la princesse ! Tu sais quoi, moi je veux tout !  Le job, les amis, les voyages, l'amour, le sexe, les enfants, la culture, la découverte. Au fond, c'est avoir le
choix que je veux !



mellow 02/06/2010 14:55



WoW :D :D


Bravo pour ton article !!! J'adore !!! Ca me soulage de constater que je ne suis pas la seule à penser ce genre de choses :D


Merci beaucoup pour ce bon moment de lecture (Y)


Super blog par ailleurs :P


bisouus xOxO  



Sarah 02/06/2010 15:48



Merci à toi ! Cela fait toujours plaisir ! J'espère te recroiser sur les demoiselles.


Bisous à toi !



Cétaimieuavant 02/06/2010 01:28



Globalement, je plussoie :)


Mais j'aimerais juste préciser que c'est un comportement où les Femmes s'enferment seules, et qu'elles n'ont pas vraiment besoin qu'un entourage masculin les y pousse. Particulièrement dans le
"minaudage", une activité plus agaçante qu'autre chose quand elle perdure après le collège.



Sarah 02/06/2010 10:26



Je plussoie aussi, c'est vrai que tous les hommes ne rentrent pas dans le minaudage de demoiselle et beaucoup trouvent cela agaçant ! Heureusement, qu'i y a des hommes qui pensent avec leur
cerveau !