Moi, l'addict au shopping

Publié le par Sunny


Aujourd’hui, je vais vous parler d’une affreuse tentatrice qui se tapit au chaud, dans mon sac, pour mieux surgir par surprise et briser tous mes efforts d’économes. C’est elle : ma carte bleue…

 

C’est vrai, je ne suis qu’une simple jeune femme qui tente de gérer son petit budget d’étudiante. Mais, voilà, elle est juste à mes côtés, me brûlant les doigts, tout en souriant à mes envies. Je vous le dis, une véritable tentatrice. Et, moi, naïve et gentille, je lui cède ses caprices.

 

Tout ça pour vous dire que niveau accro au shopping, j’ai la ceinture noire et l’étoile d’or et tout ça avec un budget riquiqui ! Quand je passe à côté de plusieurs vitrines ou rayons, il y est difficile de ressortir les mains vides.

 


Nous pouvons le dire, je suis incapable de résister à :


 

 

Une jolie paire de chaussure féminine et de préférence avec talon. Même si je suis incapable de trottiner dans le métro avec des échasses. Alors, vous verrez plus souvent à mes pieds des converses ou une petite paire de ballerines. Et les chaussures à talons c’est pour la nuit.Alors, ma chambre est accessoirisée de plus de vingt-cinq pièces et je ne sais même plus où les ranger. 

 

Un bon roman, manga ou comics. Dès que je rentre dans une Fnac ou un Album, c’est le drame pour ma copine à puce. Je peux passer des heures à lire chaque couverture de livre pour trouver de petites perles. Et je termine souvent avec une jolie pile dans les bras à devoir faire un choix pour respecter un semblant de budget. D’ailleurs, ma bibliothèque est en train de décéder sous le poids des livres et je commence à les stocker dans ma commode

 

 

Les produits beauté en tout genre. Des crèmes pour ceci, des crèmes pour cela ; je suis une véritable parapharmacie. En même temps, je me dis que j’investis pour les années à venir (je me déculpabilise comme je peux). Vous trouverez aussi du maquillage un peu partout et en quantité plus que raisonnable. Et pourtant, j’ai toujours l’impression de ne pas en avoir assez.

 

 

Les DVD et de préférence les introuvables. Mes yeux se posent directement sur les rayons horreur ou science-fiction. Je suis souvent à la recherche du film rarissime et pour y parvenir j’ai quelques bons plans. Comme une petite boutique près du parc des Buttes-Chaumont où l’on trouve des pépites pour cinq euros ou l’incontournable Ebay. En réalité, ces merveilles terminent souvent comme cadeau pour mon homme !

 

 

 

 

De petits plaisirs qui mettent à mal mon compte en banque et qui m’obligent à laisser ma carte bleue à la maison pour une diète ! Mais, je vous promets, je me soigne…

 

Et vous, avez-vous des tentations et pouvez-vous y résister ? Tenez-vous les cordons de la bourse ou en contraire êtes-vous un panier percé ?

Sunny.




Publié dans Trucs de nana

Commenter cet article

Vanoue 14/06/2009 13:33

Malheureusement, je suis aussi une addict du shopping! Celà devient d'ailleurs inquiétant car désormais je ne me prends même plus la tête à économiser! J'achète des fringues, des accessoires, des cochonneries sans penser au lendemaine! Comment vais-je m'en sortir? En tous cas je me fais plaisir, n'est ce pas le plus important? :-)

Sunny 14/06/2009 19:09


Il m'arrive très souvent de penser comme toi ! D'ailleurs, hier j'ai craqué pour une petite jupe chez Gap, alors que je m'étais interdit d'acheter des vêtements pendant le mois de juin ! Je suis
une vilaine fille...mais bien habillée !


Mel 12/06/2009 14:09

Merci pour ton commentaire sur Fards et Jupons ! ;)Dur en effet de céder à tous ses désirs ... C'est ça qui est bien justement, de devoir chosiir. Ca permet au moins d'être heureuse quand on décide de s'offrir une des choses qui ns font envieMel

Laura 11/06/2009 16:26

Totalement dans la même situation que toi!J'allais dire "dans la même merde" mais bon ce serait exagéré parce que c'est quand même un plaisir indescriptible de prendre le soin de choisir un article, passer à la caisse, prier pour que la carte soit pas refusée (c'est un truc qui me fait toujours flipper, même quand j'ai plusieurs centaines d'euros sur mon compte) et finalement repartir avec quelque chose de tout nouveau qu'on pourra exhiber fièrement...... jusqu'au prochain achat impulsif!Heureusement nous ne sommes pas au niveau de certaines nanas qui dépensent 500€/mois, de toute façon avec une bourse de 300€/mois je ne vois pas comment c'est possible!Quoique, si un pti passage à Londres ou mieux San Francisco est prévu, je ne réponds plus de rien!