Toi, moi, nous, victimes potentielles d'un homme

Publié le par Bobby et Sunny

Vous allez me dire quel titre négatif, triste ou exagéré? Je vous répondrais non, une simple vérité qui fait froid dans le dos. Petite statistique : une femme sur trois  a subi, subit ou subira les coups de son compagnon. Il ne faut pas crier au loup, voir dans chaque homme un monstre violent, mais garder en tête cette vérité pour être capable de réagir. Et n'imaginez pas que la violence conjugale n'existe que dans les milieux populaires, nous sommes toutes sur le même pied d'égalité.  C'est ce que cette campagne anglaise nous montre à travers l'histoire d'une actrice, interprétée par Keira Knightley, qui rendre chez elle pour se faire casser la gueule par son mari. Alors qu'elle se prend des coups de pieds au ventre, la caméra relève sur un plateau de tournage et un slogan apparait: "N'est-il pas temps que quelqu'un crie coupé ?"
Une campagne choc mais très intelligente qui laisse un got amer, très révélatrice de la mentalité anglaise lorsqu'il s'agit de ce genre de publicité.






Pas la peine de faire des cauchemars cette nuit, ni de voir la réplique d'American Psycho lorsque vous regardez votre chéri mais n'oubliez pas....

Sunny.


Commenter cet article

lili et lola 05/04/2009 20:16

malheureusement les gens regardent et ne réagissent pas!