Le rendez-vous ciné qui se prend un lapin

Publié le par Bobby et Sunny

Sortons le drapeau noir !

Mes amis cette semaine le cinéma de qualité (de mon point de vu bien sûr) se fait timide, voir il hiberne ! Alors pour ce rendez-vous ciné, je n'ai pas grand chose à vous proposer ! Eh oui, je ne vais pas vous parler de Coco (TF1 le fait assez bien ) ou de La fille du RER (évitons le drame français). Aujourd'hui, je vais m'adresser à deux types de spectateurs : les ados (ou les adultes qui aime les histoires fleur bleue) et les amoureux du ciné asiatique (Sud-coréen pour être précise). Je sais, un énorme fossé sépare ces deux univers. Nous allons essayer de le franchir !

 

Je m'adresse à toutes les midinettes qui sommeillent dans vos coeurs et je vous présente Une Nuit à New York de Peter Sollett (pas grand-chose à dire sur lui). L'histoire d'une rencontre entre Nick, membre timide d'un groupe de rock indépendant et de Norah, jolie jeune femme qui se cherche. Tout les sépare sauf leur goût commun pour la musique. Et lors d'une nuit remplie de surprises et d'aventures dans les rues de New York, ils vont découvrir qu'ils ont peut-être plus que la musique en commun... Bref, le scénario classique de l'histoire d'amour!
Attention, je ne vous promets pas un grand film, loin de là. Mais un moment câlin et sucré où vous verserez peux être une petite larme.  A noter néanmoins, la présence de Michael Cerra que vous avez vu (c'est obligé) dans Juno. Bref, un bon plan entre copines ou une punition pour son homme (quoique les hommes aiment aussi les romances). Pour les autres, passez votre chemin.


 



Dans le genre plus corsé, je vous propose The Chaser de Hong-jin Na, un triller Sud-Coréen qui met en scène un ancien flic devenu proxénète qui reprend du service lorsqu'il se rend compte que ses filles disparaissent les unes après les autres. Très vite, il réalise qu'elles avaient toutes rencontré le même client, identifié par les derniers chiffres de son numéro de portable. Joong-ho se lance alors dans une chasse à l'homme, persuadé qu'il peut encore sauver Mi-jin, la dernière victime du tueur. (Source Allociné)
Personnellement, le pitch me parle, mais attention au style coréen qui peut être troublant si vous n'avez pas l'habitude des films asiatiques (évitez de penser indien). Le film rencontre de très bonnes critiques, mais je ne peux pas vous en dire beaucoup plus. Alors, c'est à vous de forger votre propre opinion !



Et ! Hop ! On reste là ! Je n’en ai pas terminé avec ce ciné ! Mardi, j'ai proposé à Bobby d'aller voir Ce que pensent les hommes de Ken Kwapis (réalisateur de série, Malcom c'est lui, je sais le niveau est haut). Vous allez me demander comment une lectrice de Madmovies (tiens je dois vous le présenter lui) se retrouve devant ce genre de film. Premièrement le casting  féminin: Jennifer Connely, Scarlett Johansson, Drew Barrymore, Ginnifer Goodwin et Jennifer Aniston (on peut imaginer une autre actrice à sa place). Ensuite, le sujet qui est universel pour la gente féminine: comprendre les hom


mes. En suivant ces différentes femmes, on tente de comprendre le mystère qu'est l'homme. Je sais, le sujet est plus que bateau. Néanmoins, le bon point du film c'est qu'il évite le côté neuneu de l'affaire. Le film est assez drôle, sans trop de caricatures et les personnages sont attachants. Un léger bémol pour la fin qui fait un peu trop dans le happy end à mon goût. En prime, vous aurez le droit à du Scarlett Johansson tout en courbes qui met la bave aux lèvres.

Mon petit Bonus de ce jour: Back To The Movies ! Un blog de cinéphile qui met en scène sous forme de courtes vidéos humoristiques ses critiques et ses conseils cinéma. Un bon moyen d'avoir la pêche !link

Commenter cet article

Parck Chan 26/03/2009 09:53

Je suis médisant envers les cahiers, je leur concède une chose: Ils sont à l'origine de très belles éditions, très documentées sur certains films de Carpenter.

M-G 26/03/2009 01:21

Alors ... J'subbis le RER ( B, pour ceux qui connaisse) toute l'année ... Je ne compte pas le subbir dans l'endroit ou je me sens le mieux aprés mon lit: le cinéma. --Surtout que ca à l'air bien chiant comme film -- A la réponse de " qui je suis " ... Vous avez fait votre enquete, il me semble. Bref, les cahiers c'est de la "merde" comme dirait un Certain JP coffre. Fut une époque ou c'était agréable et interessant, mais " ouch " comme cette époque est lointaine... Reste 3 choses: Les livres qu'ils publient comme " Recceuil du temps scéllé "de Tarko ou " Comme une autobiographie " d'un certain Kurosawa. Leurs dossiers thématique ce qui représente pas plus de 10 pages par magazine. Et le titre, parce que faut pas déconner les cahiers ca reste quand même un peu la classe. Seven Rural ... hum... Je vais me renseigner pour savoir de quoi, il s'agit. Merci de l'info.

Multiple man 25/03/2009 23:29

Ok, quel mystère, quel suspens ce M-G.Je salue néanmoins ses goûts qui lui vaudront probablement d'éviter de subir des choses comme "la fille du RER" de Téchiné, actuellement visible pour les critiques moisis estampillés "cahier du cinéma" (je suis sectaire et acide, j'assume).

Sunny 25/03/2009 23:35


Et j'invite tous les lecteurs du site à ne pas aller voir la fille du RER.

Et arrête de trop démolir les cahiers du cinéma, je te rappelle que plusieurs de tes DVDs collectors de Carpenter sont distribués par eux ! Parle plustôt des critiques de télérama.


Park chan 25/03/2009 23:15

Bon je ne sais toujours pas qui est M-G dans tout ça.Toujours est-il que je lui conseille le "Seven rural" ultime: Memories of murder: Apre, sec, limite docu parfois...La réalité ça fait froid dans le dos.

Bobby et Sunny 25/03/2009 23:22


Pour te répondre...homme qui possède des noms multiples, nous ne savons qui est M-G. Un inconnu qui a voulu s'encanailler sur notre blog. Là est tout l'intérêt des blogs.


M-G 25/03/2009 22:10

 A les bonnes vieilles VHS...Et dire que mon magnéto tourne encore pour lire quelques bons vieux films -mode vieux con on.J'ai trouvé y a 2mois nouvelle cuisine a genre 2€ dans un carrefour pret de chez moi.Fan de ciné asiat en plus d'apprecier les morts vivants...Bon blog ... par ici.